A lire aussi

La raison économique et ses ruses

Dans un essai bref et vif, l’économiste Laurent Eloi nous fait réfléchir sur le statut de l’économie dans nos sociétés.
Laurent Eloi
La raison économique et ses monstres

Dans la Grèce antique, la sobriété (ou la tempérance) était un idéal. Aristote concevait l’activité économique comme un moyen de satisfaire des besoins humains essentiels. Pour Laurent Éloi, cet idéal est devenu nécessité. L’économie (qu’en bon professeur il commence par définir) a été érigée au rang de science de manière tout à fait artificielle. Il n’y a pas de loi économique. Les choix résultent de constructions intellectuelles et de conventions sociales : ils ne reposent pas sur des vérités scientifiques. Or, aujourd’hui, les choix économiques ne servent plus le bien-être humain. C’e...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine