Sur le même sujet

A lire aussi

La pulsion égalitaire, l’envie et la nostalgie sont des ressorts du populisme

Une conférence donnée par l'EPHEP a cherché à analyser les ressorts du populisme, qui semble marquer notre vie politique et sociale immédiate. L'intervention de Hélène L'Heuillet nous a paru particulièrement éclairante en ce qu'elle aborde des questions mettant en jeu la psyché collective. Voici quelques extraits.

Qu’est-ce qui peut faire qu’un leader séduise un peuple qui a alors le sentiment que ce leader a répondu à son appel ? Cette structure de l’appel se retrouve dans toutes les radicalités, sous la forme d’un messianisme (le leader est celui qu’on attendait) et sous la forme d’une aspiration.


On s’étonne parfois du fait que tout bon sens critique s’évanouisse dans les populismes et que les suffrages se portent sur un leader dont l’appartenance et la politique vont manifestement à l’encontre de l’intérêt personnel des électeurs. Cela ne serait pas possible sans quelque chose que...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi