Sur le même sujet

La poésie derrière les larmes

La collection « Poésie » des éditions Gallimard s’est imposée depuis longtemps comme une bibliothèque vivante de la poésie universelle. À l’occasion de ses cinquante ans, elle accueille plusieurs nouveaux recueils, dont les Poèmes choisis de Jean-Pierre Lemaire, magnifique anthologie d’un des plus purs poètes d’aujourd’hui. Grand Prix de poésie de l’Académie française en 1999, il fut dès ses premières publications encouragé et soutenu par Jean Grosjean et Philippe Jaccottet. L’anthologie qu’il a lui-même réalisée est un précieux condensé d’une œuvre portée par une foi religieuse qui transforme en expérience spirituelle, et en promesse lumineuse, la trame d’une existence.
Jean-Pierre Lemaire
Le poème derrière les larmes : poèmes choisis

« La lumière passe au milieu du feuillage » : de même la parole poétique, comme une traversée lumineuse. Jamais une fixation ni un arrêt, ni même une extase, mais une transparence gagnée verbalement dans l’apparente insignifiance des choses. Parole qui n’est jamais un coup de force – une « prise de parole » qui capterait le monde pour le retenir et le posséder orgueilleusement dans le tissu des mots. C’est au contraire une voix qu’on croit avoir entendue, et qui semble prolonger un dialogue déjà engagé. À l’amorce du texte, le silence s’ouvre : cette parole était là avant de se ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi