Sur le même sujet

A lire aussi

La perte de sens du travail moderne

« Retour aux fondamentaux, donc. Le carter moteur est fêlé. Il est temps de le démonter et de mettre les mains dans le cambouis » : c’est par ces termes que le philosophe et réparateur de motos Matthew B. Crawford, qui a travaillé pour les universités de Chicago et de Virginie, conclut l’introduction de son essai. Ce n’est ni une œuvre larmoyante sur la disparition du vieux monde et du petit commerce ni un livre d’économie. Mais un essai de socio-philosophie et un récit d’apprentissage dans lequel l’auteur s’interroge sur la valeur de l’argent et du travail, la mutation des emplois, la taylorisation, les conséquences de la mondialisation. Fuyant le mysticisme passéiste ou le folklore des métiers d’art, Crawford montre que rien n’est plus intéressant que de diagnostiquer une panne rare à partir de ses sensations, de ses connaissances et de sa réflexion propres. Ce témoignage vivace – sous-tendu par une analyse très fouillée – donne à voir et à penser l’évolution discutable de notre rapport au travail et au monde.
Matthew B. Crawford
Eloge du carburateur. Essai sur le sens et la valeur du travail

Matthew Crawford déplore que, depuis quelques années, se soit développée dans le monde de l’ingénierie une nouvelle culture technique dissimulant le plus possible les entrailles des machines. De ce fait, les appareils que nous utilisons quotidiennement deviennent parfaitement indéchiffrables. Ce déclin de l’usage des outils semble présager un changement de notre relation au monde matériel, « débouchant sur une attitude plus passive et plus dépendante ». Où se situent donc les moments de ferveur créatrice ? Matthew B. Crawford entend bien s’insurger contre ce phénomène grandissan...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi