Sur le même sujet

A lire aussi

La pensée écologique influe-t-elle sur l’action politique ?

Article publié dans le n°1203 (01 nov. 2018) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Il est difficile de définir ce qu’il faut entendre par pensée écologique. Le terme de « pensée » renvoie en effet à une idéologie autant qu’à une vision explicative du monde. Quant à l’« écologie », le terme concerne tout d’abord une science, qui est celle de la connaissance des écosystèmes, puis, de manière plus confuse et par fusion avec l’écologisme, une doctrine visant à un meilleur équilibre entre l’homme et son environnement naturel ainsi qu’à la protection de ce dernier. Ce propos tentera donc de rechercher si la vision du monde portée par l’écologisme influe sur l’action politique.

Les défis écologiques sont reconnus de manière quasi universelle dans la définition des enjeux politiques. Par défis écologiques, il faut entendre non seulement la question climatique, mais également la sixième extinction des espèces, qui s’accélère à un rythme tel que chacun peut constater la disparition d’espèces animales et l’impact sanitaire lié à la dégradation de nos ressources : air, eau, sols et aliments. À cela s’ajoute le déficit croissant des ressources naturelles pour faire face à une croissance galopante tirée par la démographie, la société de consommation et la disparition ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi