Sur le même sujet

A lire aussi

La littérature est plus importante que l’amour

Clarice Lispector
Mes chéries. Lettres à ses sœurs (1940-1957) (Des Femmes/Antoinette Fouque)
Clarice Lispector
La découverte du monde. Chroniques (1967-1973) (Des Femmes/Antoinette Fouque)

Clarice Lispector (Ukraine, 1920 - Brésil, 1977) est un climat. Elle est de cette cohorte d’écrivains, indissociables pour leurs lecteurs, femmes inassignables, intenses, ardentes, qui se nomment – citons-les, c’est un cantique, une écharpe, une traîne ou... un carnet de bal : Unica Zurn, Ingeborg Bachmann, Lou Andreas-Salomé, Katherine Mansfield, Cristina Campo, Alejandra Pizarnik, Catherine Pozzi, Sylvia Plath, Emily Dickinson, Flannery O’Connor, Virginia Woolf et deux ou trois autres (Tsvetaïeva, Akhmatova...). Pas plus. Elles se reconnaissent par la ferveur qu’elles suscitent, par le...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi