Livre du même auteur

«La ligne selon laquelle j’écris ». Entretien avec Jean Marc Sourdillon

Également auteur de nouvelles et d’essais, Jean Marc Sourdillon nous a accordé un entretien à propos de son sixième recueil de poèmes, L’Unique Réponse, dont le titre est emprunté à une phrase de la philosophe espagnole María Zambrano.
Jean Marc Sourdillon
L’Unique Réponse

Isabelle Lévesque : Dans ce livre, vous refusez l’unité formelle et mélangez vers libres, versets et proses. Qu’avez-vous voulu privilégier ?


Jean Marc Sourdillon : Ce qui spécifie à mes yeux la poésie, c’est le rythme. On connaît la célèbre définition de Meschonnic : la poésie est la façon dont un sujet organise le mouvement de la parole à l’intérieur du langage. Pour qu’il y ait du rythme, un phrasé, une course, un élan à l’intérieur du langage, il faut allonger, déployer le ver...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi