A lire aussi

Livre du même auteur

La genèse du structuralisme

Article publié dans le n°1200 (16 sept. 2018) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

La publication de la « Correspondance (1942-1982) » entre le linguiste Roman Jakobson (1896-1982) et l’anthropologue Claude Lévi-Strauss (1908-2009) donne à voir, de l’intérieur, un pan entier de l’invention du structuralisme. Les lettres commencent par montrer leur longue complicité née à New York, qui s’exprime par de multiples marques d’affection – ils se souhaitent leurs anniversaires, se rencontrent autant que possible –, mais aussi par leur commun attachement à l’étiquette du « structuralisme » et à sa diffusion.

À chaque « arrivage » d’un livre de Lévi-Strauss, Jakobson s’extasie : « Votre livre m’a procuré des heures passionnantes de lecture et de méditation » (10 juillet 1958) ; « votre merveilleux article sur Propp » (19 mai 1960) ; « vous avez réussi à résoudre toutes les subtilités du problème totémique » (27 juin 1962), etc. Leur Correspondance nous présente aussi le large « cercle » français de Jakobson, toujours des couples, ceux de Jacques Lacan, Michel Leiris, André Masson (orthographié Maxon), Maurice Merleau-Ponty, Alexandre Koyré, Louis Aragon…

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi