Sur le même sujet

A lire aussi

Livre du même auteur

La fiction absolue

À travers la description compacte de la vie d’un dictateur, Charly Delwart réfléchit le poids démesuré de l’existence, du passé, du pouvoir, la manière dont tout se réinvente toujours. Il profère le basculement vers l’irréalité et la puissance de la fiction.
Charly Delwart
Citoyen Park
(Seuil)

Né en 1941, aux confins de la Sibérie. Premier rejeton de Park Min-hun. Fils du Grand Meneur, dictateur du Kamcha du Nord. Cadre influent qui monte les échelons jusqu’au sommet. Cinéaste, metteur en scène d’opéra, théoricien, idéologue, général… Park Jung-wan veut tout être et n’est presque rien. Il est devenu le pouvoir absolu, déconnecté, enivré et effrayé de « sa propre capacité à projeter son ombre ». Il impose la farce d’un monde clos à un peuple entier, condamné à une réclusion totale. Il n’est plus un homme, mais « le cerveau d’un corps de dix-huit mill...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi