A lire aussi

La croisade de Lénine

Publié en France depuis 1998, le Russe Vladimir Charov nous surprend une fois encore avec un roman que l’on est tenté de trouver plus fou que les précédents. Même si cela paraît une gageure.
Vladimir Charov
Soyez comme des enfants

Il y avait eu, essentiellement traduits par Paul Lequesne, Les Répétitions (Actes Sud, 1998), La Vieille Petite Fille (L’Esprit des Péninsules, 2008) et Avant et Pendant (traduction de Véronique Patte, Phébus, 2005), trois romans impressionnants de densité, nimbés d’étrangeté et coiffés d’une ironie discrète qui se mue parfois en humour franc, une œuvre qui réclame de ses lecteurs une confiance aveugle et ne cherche du reste jamais à les satisfaire d’un effet de manche ou d’une queue de poisson. Vladimir Charov est d’une nature opiniâtre : il ne lâche pas ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine