A lire aussi

La chambre d'Emilie

Pareille à un aveugle, je cherche un texte de Pier Paolo Pasolini, que j’écoutais un soir, les yeux fermés, à la radio. Il décrivait, précisément, une femme dans sa chambre. Depuis, la femme, la chambre, existent, quelque part. Dans un livre ? Ou seulement dans l’émission ? S’agirait-il de celle qui était consacrée à Pierre Clementi après sa mort – l’archange aimé dans Belle de jour, pour la première fois, revu pour la dernière chevauchant nu un étalon dans La Cicatrice intérieure, de Philippe Garrel ? Le texte était extrait d’un scénario, de cela je suis sûre, ni roman...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine