A lire aussi

La censure à Vienne

Jacques Le Rider, une fois de plus, va jusqu’au cœur de cette culture d’Europe centrale (Mitteleuropa), pour ne pas dire austro-hongroise, dont il a déjà, en des ouvrages essentiels, décrit et analysé les aspects les plus caractéristiques.
Jacques Le Rider
La censure à l'oeuvre. Freud, Kraus, Schnitzler

Ici, l’auteur concentre son attention sur un point crucial et peu examiné : la question de la liberté d’expression dans l’Autriche de la fin du XIXe siècle. C’est de cette Autriche-Hongrie qu’est issu Freud, à qui Le Rider a consacré un livre (Freud, de l’Acropole au Sinaï, Puf, 2002) ; il a aussi écrit sur Otto Weininger, sur Arthur Schnitzler, sur Hugo von Hofmannsthal ; il s’est également intéressé aux Journaux intimes viennois (Puf, 2000). L’ensemble des études de Jacques Le Rider, à la fois documentées et originales, permet au lecteur français de se faire une idée ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi