Sur le même sujet

A lire aussi

« L’inconscient de la lecture c’est mon engagement personnel dans le texte »

Omar Merzoug : Lire d’une manière critique, qu’est-ce à dire pour vous qui êtes l’initiateur de la « textanalyse » ?


Jean Bellemin-Noël : C’est lire d’abord et essentiellement pour le plaisir. Autrement dit, contrairement à ce que fait Pierre Bayard, qui explore les possibilités qu’offre la psychanalyse ou les procédés herméneutiques de cet ordre pour repérer la théorie implicite et le savoir contenus dans les œuvres, j’ai toujours pratiqué une lecture d’imagination enrichie par l’inconscient en es...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi