A lire aussi

L'impunité des coupables

À partir d'un fait divers atroce, l'écrivain catalan Pep Coll s'interroge sur la culpabilité qui hante l'Espagne moderne.  
Pep Coll
Quatre cercueils : deux noirs et deux blancs

«Au milieu de l’aire gisait une femme morte, le ventre vers le ciel, les bras en croix et les jambes légèrement écartées. On voyait un trou rond sur un côté de son cou et sur la terre la tache sombre d’une mare de sang qui avait déjà séché. » Plus haut, dans la maison, on trouve une jeune fille, « plus maigre et totalement nue, avec seulement ses espadrilles aux pieds et des bas de laine blanche en dessous des genoux », puis une fillette dont « la tête était presque détachée, et le visage noir et défiguré comme si on avait voulu le brûler ». Finalement, un peu ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi