A lire aussi

Livre du même auteur

L'homme qui voulut survoler le monde

Article publié dans le n°1161 (14 nov. 2016) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Pourquoi une biographie de plus de Malraux ? C'est ce qu'on se demande devant la couverture du livre de Sophie Doudet. Ce n'est pas un portrait, c'est une biographie en bonne et due forme. Sans doute l’éditeur, Gallimard, une maison où le coronel et ministre était chez lui, aura-t-il eu à cœur de faire connaître le personnage plus largement, au-delà des dégustateurs de biographies monumentales.

Et l'auteure ? Elle a cédé à sa passion pour le sujet. En tout cas, elle nous présente une belle façon d'écrire une vie ; alerte, trépidante, comme Malraux. Elle imprime un coup de jeune à ce personnage panthéonisé, dont la période gaulliste institutionnelle a laissé dans l’ombre le caractère marginal et nietzschéen. Sophie Doudet le rappelle : Malraux a été marqué, comme Gide, qui fut d'ailleurs son premier sujet d'écriture, par le philosophe destructeur d'idoles. Toute son œuvre en témoigne, qui est une réflexion sur la pente possible du nihilisme et sur ses alternatives. Mais la...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine