A lire aussi

Livres des mêmes auteurs

L’art poétique selon Antoine Émaz

Poète majeur de sa génération, Antoine Émaz vient de mourir, le 3 mars, à l’âge de 64 ans. Dans son dernier livre, il présente son art poétique, simple et exigeant, à lire à la lumière de ses poèmes.
Antoine Emaz
D’Écrire, un peu

C’est un petit livre bleu-gris à l’ambition modeste, un art d’écrire simple, celui d’Antoine Émaz : dès la première phrase, il écarte l’infinitif qui pourrait en faire une leçon. Il introduit ce je indispensable dans la trilogie poétique « moi, monde, mots[1] » : « Tenter de dire écrire. Ou plutôt, comment j’écris ; en cette matière, chacun ne peut parler que pour soi, faire ce qu’il peut avec ce qu’il a. »


C’est une tentative. On n’est pas sûr, on essaie, on s’obstine, « [...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine