Sur le même sujet

L'arrivée à l'écriture

 Le fait est connu : les voies de la réception sont impénétrables et la circulation des textes obéit à des circonstances plus qu’à des lois. Il n’empêche : l’incroyable fortune à l’étranger des deux textes d’Hélène Cixous publiés en 1975 et rassemblés pour la première fois en un volume, le relatif dédain dont ils ont fait l’objet en France ont de quoi surprendre ou désoler.
Hélène Cixous
Le rire de la méduse et autres ironies

Le Rire de la Méduse est un texte programmatique ; c’est aussi un texte scandaleux ; c’est encore un texte à la fois théorique et mythologique.


« Je parlerai de l’écriture féminine : de ce qu’elle fera » : texte programmatique, de l’œuvre à venir d’Hélène Cixous mais beaucoup plus largement de la lecture et de la pensée de l’écriture féminine.


Le Rire de la Méduse parut pour la première fois dans un numéro de L’Arc consacré à « Simone de Beauvoir et la lutte des femmes ». Il a un contexte : Hélène Cixous est à cette date une écrivaine r...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi