A lire aussi

L‘Anthropocène

Selon Bonneuil et Fressoz, l’agir technique humain et notre modèle de développement font basculer le système Terre vers des états inédits : la temporalité longue de l’histoire de la Terre et de l’évolution des vivants télescope celle, plus brève, de l’histoire spécifiquement humaine.
Jean-Baptiste Fressoz
Christophe Bonneuil
L‘événement Anthropocène. La Terre, l’histoire et nous
(Seuil)

Le concept d’Anthropocène a été inventé par le géochimiste Paul Crutzen, Prix Nobel de chimie en 1995. De quoi s’agit-il ? Dans un article retentissant publié en 2002 (1), Crutzen souligne un certain nombre de nouveautés radicales survenues depuis la fin du siècle des Lumières dans les rapports entre l’humanité et l’écosystème Terre : augmentation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère, expansion de la démographie mondiale, effondrement des fondamentaux de la vie ; et, souligne-t-il, « l’humanité restera une force environnementale majeure pour des millénaires<...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine