L’administration Trump déterre la hache de guerre contre les Sioux

Le 7 février dernier, l’administration Trump a ordonné la reprise des travaux de construction du Dakota Access Pipeline, qui avaient été suspendus par Obama, suite à la mobilisation internationale ayant accompagné le refus des Sioux de la réserve de Standing Rock de voir l’oléoduc traverser leur ancien territoire. Destiné à alimenter en pétrole brut le terminal de Patoka, dans l’Illinois, le pipeline doit être implanté à l’emplacement d’une série de sites considérés comme sacrés par les Amérindiens et bouleverser plusieurs de leurs anciens cimetières. Les Sioux Lakota craignent surtout q...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi