Sur le même sujet

A lire aussi

L’addiction à quoi ?

Article publié dans le n°1158 (01 oct. 2016) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Un récent livre de l’anthropologue Todd Meyers, La Clinique et ailleurs : Anthropologie, et thérapeutique de l’addiction1, nous conduit dans l’enfer quotidien des héroïnomanes en prise avec des traitements de substitution dont on n’est jamais sûr qu’ils conduisent à une « guérison ».
Todd Meyers
La clinique et ailleurs : Anthropologie, et thérapeutique de l’addiction
(Vrin)

Se posant continuellement des questions sur les relations entre parcours thérapeutique et parcours personnel et social, et veillant à n’offrir aucune réponse définitive, Todd Meyers lui-même oscille continuellement entre la position de l’ethnographe observateur, celle de l’épistémologue de la médecine (très inspiré par Canguilhem) et celle du quasi-clinicien qu’il se trouve être de fait, au contact intime de jeunes gens durant des mois ou des années. Ce livre, écrit de manière fort peu académique, nous entraîne dans les méandres des politiques publiques de santé (aux États-Unis), du rôle...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi