A lire aussi

Livre du même auteur

Je suis le secret

Cela commence dans le salon des Homes, les parents adoptifs de A. M. Homes, romancière de trente et un ans alors. L’avocat qui s’était chargé de leur confier la petite fille à la naissance leur a appris que quelqu’un cherchait A. M. Alors débute une histoire d’une rare intensité, racontée en un présent haletant.
A. M. Homes
Le sens de la famille

Parler de l’emploi du présent n’est pas une coquetterie de grammairien. Ce présent traduit les actes, rapporte les dialogues d’une personne sans passé, ou plutôt qui a longtemps vécu sans son histoire. Le lecteur de ce récit autobiographique est ainsi lancé avec la narratrice dans la quête des origines, et dans une tentative pour comprendre qui elle est, qui ne cesse pas avant la dernière ligne. Et encore écrit-elle « Je ne pouvais pas ne pas savoir ». Nul n’ignore rien de ses origines, le tout est d’ordonner et de construire à partir de là.

Celle qui cherche la jeune femme es...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine