Sur le même sujet

J'ai ton mal en moi, désormais

Il s’agit de la réédition de deux recueils de poèmes publiés chez L’Arachnoïde en 1981 et 1985 (1), et qui ont précédé les quatre volumes publiés par l’auteur chez Maurice Nadeau entre 2000 et 2010.
Christian Dufourquet
Les yeux paralysés

Pour cette réédition, Christian Dufourquet a séparé Les Yeux paralysés et le Poème de l’Entre-deux par un inédit, le Journal de 1983, « une ébauche de journal », un patchwork où les coutures sont absentes, ce qui est souligné par l’absence de point après chacune des notules. Christian Dufourquet le présente comme « un éclairage, certes partiel, sur les circonstances qui ont prévalu à l’émergence du Poème de l’Entre-deux ». C’est aussi pour le lecteur de Dufourquet un rétro-éclairage sur ses livres en prose, et, si l’on prend la pein...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi