Sur le même sujet

Instants inactuels. Armand Robin (1912-1961). De la non-existence au désœuvrement

Dans cette chronique mensuelle, Jean Daive, encyclopédiste, reporter et photographe, s’emploiera à lire tous les livres, à mener l’enquête et à cadrer l’instant.
Armand Robin
Fragments

Ne pas exister, donc se livrer à rien, comment ?
En écoutant les ondes, en écoutant les voix 


Toute la Bretagne écoute la radio pendant la seconde guerre mondiale. Toute la Bretagne a l’oreille collée au poste. Toute la Bretagne écoute « Ici Londres ». Seul un homme écoute autrement. Il écoute les ondes. Les ondes qui se propagent à la vitesse de la lumière dans l’espace vide. Il écoute les mots portés par les ondes courtes. Il s’appelle Armand Robin.


Il est poète, traducteur, polyglotte, anarchiste. C’est un homme déchiré. Résolumen...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi