Sur le même sujet

Ingeborg Bachmann : "aujourd'hui encore un grand nombre d'êtres humains ne meurent pas mais sont assassinés"

Article publié dans le n°1005 (16 déc. 2009) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

 Le présent volume rassemble les œuvres en prose d’Ingeborg Bachmann, excepté le récit Malina, publié il y a quelques années chez un autre éditeur dans une traduction de Philippe Jaccottet.

Il s’agit ici de traductions qu’Actes Sud avait déjà publiées séparément ces vingt dernières années, ce qui fait regretter l’absence d’appareil critique qui eût été utile dans le contexte de la réception française de l’œuvre de Bachmann. Le Passeur (1946), La Trentième Année (1961) et Trois sentiers vers le lac (1972) sont les trois ensembles de nouvelles, auxquels s’ajoutent quelques autres textes en prose et surtout le récit inachevé Franza que Bachmann a pris et repris pendant une assez longue période.


De prime abord, la figure de la poétess...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi