A lire aussi

Livre du même auteur

Articles du même critique

Historiographie d’un amour

Dans son nouveau livre, François-Henri Désérable poursuit sa déclaration d’amour à la littérature et à la poésie, tout en explorant le sentiment amoureux.
François-Henri Désérable
Mon maître et mon vainqueur

On avait laissé François-Henri Désérable dans le sillage de Romain Gary à l’automne 2017. Sa quête autofictive l’avait conduit sur les traces d’un des personnages les plus infimes et les plus tristes du romancier : Piekielny[1]. On savait l’auteur féru de poésie, lui qui avait consacré une exofiction ébouriffante au « Rimbaud des mathématiques », Évariste Galois (1811-1832)[2] ; voici qu’il récidive et s’empare d’un thème on ne peut plus éculé, le sentiment amoure...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine