A lire aussi

Heidegger, « nazi par existence »

D’où vient qu’en 1952 un blanc-bec d’à peine vingt-quatre ans, tout juste licencié ès lettres, mention allemand, ignorant de tout, ait vu dès la page 127 de Sein und Zeit que Heidegger ne pouvait qu’être passé par le national-socialisme, chose que tout le monde aurait tout aussi bien pu voir ?


Pourtant, cet ouvrage précède la prise du pouvoir par les nazis (1933) de six ans ! Ce même blanc-bec, pas même universitaire, se permit même, dès le 18 octobre 1974, d’attirer l’attention des lecteurs du Monde sur le militant national-socialiste que fut Martin Heidegger. ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine