Sur le même sujet

A lire aussi

Guerre et paix au Texas Stadium

Ben Fountain a attendu quarante-huit ans pour sortir son premier livre, un recueil de nouvelles. Et encore six autres pour son roman, Fin de mi-temps pour le soldat Billy Lynn. Résultat ? Le National Book Critics Circle Award. On y trouve tous les clichés du rêve américain : le sport, le sexe, l’argent, les médias, le show-business, la violence et la guerre. Un mélange amer et absurde.
Ben Fountain
Fin de mi-temps pour le soldat Billy Lynn

Ben Fountain a élaboré un roman autour d’un phénomène rarissime : une coïncidence entre le sens figuré et le sens premier. Le temps d’un match de football américain, il met le sport en parallèle avec son signifié, posant ainsi les questions suivantes : la guerre est-elle réductible à une simple mise en scène ? Sa fonction principale serait-elle d’écrire sa propre histoire ?


Nous sommes en 2004. George Bush Junior vient de se faire réélire. Le jour de Thanksgiving, comme chaque année, les Dallas Cowboys, surnommés l’America’s Team, accueillent chez eux, au ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi