"Funambule à cloche-pied"

Article publié dans le n°1104 (01 mai 2014) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Quelque chose a fini de tourner aujourd’hui / A fini de tonner quelle chose ? / Fini d’étonner / L’infini comme une assiette plate / Vide blanche qui n’a pas de bords...   
Maurice Mourier
L'ivre de bords (dessins de Tristan Felix)

« Quelque chose a fini de tourner aujourd’hui
A fini de tonner quelle chose ?
Fini d’étonner
L’infini comme une assiette plate
Vide blanche qui n’a pas de bords


Sans plus rien à mâcher à mâchonner à machiner
Rien qui croque et qui craque
Fais attention maçon ta main est prise !
Tu en as vu le bout tu n’en vois plus le bout
Par quel bout la prendre ?
On n’apprend rien »


Attaché culturel, universitaire, grand connaisseur d...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine