Sur le même sujet

Franchir le seuil de l’inhumanité de l’homme. Entretien avec Marc Crépon

Article publié dans le n°1205 (01 déc. 2018) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Le refus de la violence est au cœur de la réflexion de Marc Crépon. Dans son dernier livre, le philosophe interroge les divers processus conduisant à une inhumanité radicale et à un consentement meurtrier devant lequel il convient de s’ériger fermement. Comment définir aujourd’hui le combat contre les diverses formes d’intolérable ?
Marc Crépon
Inhumaines Conditions. Combattre l’intolérable

Danielle Cohen-Levinas : Votre dernier livre a pour titre Inhumaines Conditions et pour sous-titre Combattre l’intolérable. C’est un livre écrit comme dans un seul souffle, au risque d’un excès de lyrisme sans compromis qui laisse affleurer parfois une colère, ce que vous appelez précisément l’« intolérable ». Pourriez-vous raconter la genèse de ce livre dans lequel vous déployez une vision qui laisse peu d’espoir pour une humanité retrouvée ? 


Marc Cré...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi