Sur le même sujet

Livre du même auteur

Fenêtre sur Charles Racine

Dans les années 1970/1980, le poète Charles Racine avait des admirateurs passionnés. Après les revues L'Éphémère, en 1967 et 1970, Le Nouveau Commerce, en 1970, et Argile, en 1975, la revue de Michel Deguy Po&sie lui ouvrait les pages de son tout premier numéro tandis que "Le sujet est la clairière de son corps" paraissait chez Maeght dans la collection « Argile », avec des gravures de Chillida. Après sa mort en 1995, la revue Po&sie a continué à lui être fidèle en publiant à plusieurs reprises certains de ses poèmes.
Charles Racine
Légende posthume. Oeuvres I

Qui était Charles Racine ? Un poète suisse de langue romande, lié à Jean Starobinski, Jacques Dupin, Yves Bonnefoy, Michel Deguy, Giacometti, Tàpies... On l'a comparé à Paul Celan. Et Martine Broda, traductrice de ce dernier, a préfacé avec Jacques Dupin Ciel étonné, paru chez Fourbis en 1998. Mort à 68 ans en 1995, il semble que Charles Racine s'était progressivement retiré de la communauté littéraire qui pourtant le fêtait, ce qui explique peut-être en partie le silence qui entoure désormais son oeuvre.


Le présent volume rassemble les poèmes édités de son vivant. Il de...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi