Face à la barbarie

Alors que le recueil de textes de Klaus Mann intitulé Contre la barbarie, publié en 2009, est épuisé, et avant sa réédition, que l’on souhaite prochaine, les éditions Phébus ont choisi d’en publier une sélection sous le titre Mise en garde.
Klaus Mann
Mise en garde

En effet, il ne s’agit pas seulement de se dresser par la plume contre la barbarie nazie mais surtout de mettre en garde tous ceux qui en minimiseraient la dangerosité. Ainsi, dans une lettre adressée en 1930 à Stefan Zweig, Klaus Mann déclare répudier sa propre génération. L’attrait des jeunes pour le national-socialisme ne mérite ni excuses (ce n’était pas la position de Zweig, qui invoquait la révolte impatiente d’une jeunesse avide de changement) ni explications d’ordre psychologique, car « la psychologie permet de tout comprendre, même les coups de matraque ». La f...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine