Sur le même sujet

A lire aussi

Être écrivain

Un rassemblement d’articles et d’interventions disparates qui tracent un chemin dans la touffeur de l’œuvre de l’un des écrivains les plus importants de l’Amérique latine. En quelque sorte une leçon de courage et de lucidité.
Roberto Bolano
Entre parenthèses. Essais, articles et discours 1998-2003. (Entre paréntesis)

« Pour le véritable écrivain, l’unique patrie est sa bibliothèque, une bibliothèque qui peut être sur des étagères ou dans sa mémoire », cela revient à être seul aussi, comme égaré au bord du grand inconnu, se remémorant sans fin les lectures fondatrices pour inventer des moyens de toucher à la source de « la matière verbale », découvrir qui l’on est, simplement, et parfois en rire ou en pleurer. La littérature, comme la vie, sont « un champ d’ossements que nous devons tous traverser » semble marteler sans fin Bolaño.


Ignacio Echevarría (1) a rassemblé ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi