Sur le même sujet

« Enfant, j’étais mutique ». Entretien avec Denis Lavant

Denis Lavant, acteur de théâtre et de cinéma, a rencontré à Paris Jean-Michel Gentizon, psychiatre et psychanalyste, directeur éditorial du journal. La conversation qu’ils ont eue méritait d’être publiée dans nos colonnes...

Jean-Michel Gentizon : Vous avez été révélé par le film Les Amants du Pont-Neuf. Deux scènes m’ont particulièrement marqué, celle du cracheur de feu qui défie les enfers et celle où les amants assis tous deux sur la croupe du cheval d’Henri IV tirent au revolver vers le ciel dans l’éblouissement d’un gigantesque feu d’artifice qui illumine le ciel de Paris et leur amour…


Denis Lavant : J’étais dans une période de ma vie où j’étais très affûté. J’avais arrêté de boi...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi