Sur le même sujet

A lire aussi

En « guérissant » l'autiste, ne lui fait-on pas perdre son monde ?

Psychanalyste, auteur d’essais sur l’autisme (L’Enfant qui s’est arrêté au seuil du langage. Comprendre l’autisme et Les Enfants de l’indicible peur. Nouveau regard sur l’autisme) et du Démenti pervers, Henry Rey-Flaud livre, à partir de la clinique, de la littérature (Carroll, Rilke), du cinéma, de la peinture, des analyses pénétrantes de la cartographie psychique des personnes dites autistes et des mécanismes du mimétisme, de l’écholalie et d’autres phénomènes d’inversion chez les dyslexiques ou les gauchers.
Henri Rey-Flaud
L'autiste et son miroir. Alice parmi nous

Vivant dans le royaume carrollien de l’au-delà du miroir, celui où Alice atterrit, les autistes nous obligent à décentrer notre rapport aux choses, aux autres et à soi afin de tenter de comprendre leur façon de découper le monde. Pomme de discorde entre praticiens, cliniciens et théoriciens, l’autisme n’a cessé de diviser… Touchant l’entité clinique elle-même, son étiologie et les traitements appropriés, les désaccords opposent les freudiens, les comportementalistes, les détracteurs de Bruno Bettelheim, les tenants de la thèse génétique et organiciste, les partisans d’une responsabilité ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi