Sur le même sujet

Articles du même critique

Homo sapiens

Le titre prévient le lecteur : la visée de ce livre n’est pas de conter l’irrésistible et triomphale ascension de notre espèce, mais plutôt de dénombrer et d’étudier les multiples formes du genre Homo qui, depuis le lointain de l’Afrique jusqu’au Moyen-Orient, l’Asie et les confins de l’Europe, se sont succédé, rencontrées, croisées, ont survécu ou disparu, en un écheveau compliqué, au hasard des changements environnementaux, des migrations, des rencontres et des extinctions, depuis plus d’un million d’années.
Chris Stringer
Survivants. Pourquoi nous sommes les seuls humains sur terre

À cette histoire contingente et buissonnante se noue ici celle, non moins riche et complexe, de la recherche en paléoanthropologie et en préhistoire au cours des quatre dernières décennies. Chris Stringer, paléoanthropologue britannique et chercheur au Natural History Museum de Londres, est à la fois un témoin éclairé et un acteur de cette histoire. Il nous livre ici ses réflexions et analyses personnelles, formées (et parfois révisées) au cours des quarante ans de sa carrière, en un temps qui a vu de nombreuses découvertes et de profonds bouleversements dans les méthodes et les concepts...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi