Sur le même sujet

Homo loquens

Article publié dans le n°1111 (01 sept. 2014) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Voici un spectaculaire travail d’inventaire et d’interprétation portant sur l’origine des systèmes de signes chez l’homme, évoquant la création d’un langage spécifique et son développement progressif il y a environ quatre-vingt mille ans ou davantage.
Jean-Marie Hombert
Gérard Lenclud
Comment le langage est venu à l'homme
(Fayard)

Phénomène remarquable, brassant et nouant de multiples mouvements souvent obscurs pour nous les modernes. Ce travail de recherche, fondé sur une vaste érudition, fait appel aux anthropologues qui multiplient fouilles et travaux aussi bien qu’aux interprètes, Darwin ou Chomsky, aux ethnologues qui, nombreux aujourd’hui, inventorient certains parlers contemporains relativement rares, comme ces parlers africains dont Jean-Marie Hombert est familier.


À l’origine, on trouve une interprétation fondée sur un rapprochement des hominidés primitifs avec l’évolution de certains grands singe...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi