Sur le même sujet

A lire aussi

Édito

En ce mois de juin 2019, c’est à Bordeaux, sur les rives de la Garonne, bien loin de la Kamo qu’il affectionne tant, que se donne à voir, à lire et à penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint dans le cadre du colloque international organisé par Jean-Michel Devésa1 comme dans l’écrin du musée des Arts décoratifs et du Design (Madd)2. Cette riche actualité rend compte de la transversalité de l’écrivain – photographe, cinéaste et plasticien –, dont les œuvres sont publiées depuis 1985 aux éditions de Minuit. 


Aussi, pour arpenter les territoires toussaint...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi