Sur le même sujet

Édito

Article publié dans le n°1201 (01 oct. 2018) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Le « progrès » est un de ces mots magiques qui n’appellent a priorique le consensus et dont les ennemis, s’il s’en déclare, sont immédiatement suspectés de quelque dessein inavouable.


En mai dernier, le président Macron a donné, lors d’un entretien pour le magazine Forbes, sa vision du progrès, éminemment technologique, notre « horizon indépassable ».


Quelques semaines plus tard, nous apprenions que la Terre venait de franchir le jour de dépassement : l’humanité avait consommé toutes les ressources que la planète peut renouveler en une année. No...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi