A lire aussi

Ecrire contre le temps

Article publié dans le n°1079 (01 mars 2013) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Le premier volume des "Œuvres" de Claude Simon dans la Pléiade avait été composé par lui et parut en 2006 six mois après la mort de l’auteur. Il proposait une sélection personnelle à partir du Vent (1957) – c’est-à-dire de l’amorce d’un compagnonnage avec les éditions de Minuit qui ne devait jamais être remis en question – et comportait, outre ce titre, un échantillonnage chronologique de sept autres textes jusqu’au "Jardin des Plantes" de 1997.

Remarquablement introduite par Alastair B. Duncan, cette seconde série rassemble presque tout le reste, de L’Herbe (1958) au Tramway (2001), opus ultime, en ajoutant à ce nouveau florilège de huit titres deux proses ou perles poétiques de 1973, Archipel et Nord, commandes d’un éditeur danois pour des revues touristiques de luxe publiées annuellement. On est cependant loin encore de posséder, avec les volumes de la Pléiade, les œuvres complètes de Claude Simon. Manquent au minimum les quatre premiers textes : Le Tricheur, La Corde raide, <...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine