A lire aussi

Echos du silence

 Quinze millions de spectateurs bientôt pour Avatar : excellente opération pour le fonds de soutien du cinéma français qui, en récoltant les miettes de toute cette finance, pourra favoriser quelques films moins assurés de plaire au grand nombre. Mais cette domination des créatures bleues a fait quelques dégâts : peu de titres ont pu résister aux miasmes émis par la planète Pandora, et, Le Ruban blanc et Un prophète exceptés, bien des films d’auteurs certifiés, Jarmusch ou Chéreau, se sont tôt retrouvés sur le chemin du purgatoire. Souhaitons que les hybrides Navi’s laissent une chance à Jane Campion, dont le superbe Bright Star mériterait mieux qu’un passage éclair. Et qu’en sera-t-il d’Eastwood et des frères Coen qui vont eux aussi affronter le monstre Cameron ? Plutôt que suivre ces terrifiants combats, revenons à des valeurs patrimoniales moins épuisantes. 

Quatre films muets russes

Éd. Montparnasse & Lobster Films,
coll. « Classiques de poche du cinéma russe »,
vague n° 2, 10 chaque

Hâtons-nous par exemple de profiter des quelques perles que les éditeurs de DVD nous proposent, puisqu’il semblerait que le marché vacille, bousculé par le Blu-Ray, dernière technique inventée pour nous faire consommer mieux. Quelques maisons courageuses, Carlotta, Opening, Doriane, Bach Films, ne se contentent pas de mettre sur le marché des succès éprouvés, mais alimentent leur catalogue à des sources moins banales. Ainsi, la production de février des éditions Montparnasse est particulièrement notable : 4 DVD consacrés à Jean Rouch (avec deux films de Marcel Griaule, de 1931 et 19...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine