Livre du même auteur

Droit et littérature

Article publié dans le n°1056 (01 mars 2012) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Peu de gens représentent, en France, le courant Droit et Littérature si répandu aux États-Unis sous le signe LL (pour Law and Literature). Le livre de Frédérique Leichter-Flack est pourtant, en français, l’une des plus subtiles contributions à ce champ de réflexion pour lequel des situations ou des cas évoqués par la littérature permettent d’éclairer, sans nécessairement les trancher, certains problèmes posés à la théorie de la justice.
Frédérique Leichter-Flack
Le laboratoire des cas de conscience
(Alma)

Le « laboratoire des cas de conscience », c’est donc la littérature comprise comme le lieu où se déploient des conflits, des dilemmes intérieurs, des alternatives difficiles, voire impossibles. Les lire, les analyser, les comprendre, c’est pouvoir avancer dans le traitement de questions épineuses où la morale vient rencontrer la justice. Comment aider jusqu’au bout quelqu’un qui ne nous est rien et qui, en outre, ne veut pas de notre aide, comme le Bartleby chez Melville ? Qui est responsable de la mort d’Akaki Akakiévitch, le personnage du Manteau de Gogol ?...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi