Sur le même sujet

A lire aussi

Dis-moi qui tu hantes…

Article publié dans le n°1139 (14 nov. 2015) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

HiStOire

HiStOire

La prostitution au XIXe siècle

Par Daniel grOjnOWSKi On n'a rien dit quand on a parlé du « plus vieux métier du monde », d'autant qu'on se perd toujours dans le maquis des appellations. La somme de Parent-Duchatelet (1836) puis, près d'un siècle et demi plus tard, l'ouvrage d'Alain Corbin (1978) 1 ont posé les « prostituées » comme des objets d'études historiques. Ils n'en ont pas pour autant réduit au silence la doxa selon laquelle elles apparaissent comme « un mal nécessaire » (voir Gustave Flaubert, Dictionna...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi