Sur le même sujet

A lire aussi

Dire le froid, entre science et poésie

Article publié dans le n°1208 (01 févr. 2019) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Bernd Heinrich nous offre un ouvrage en forme d’enquête inattendue. Voici la question qui lui sert de fil rouge : comment le roitelet à couronne dorée, oiseau minuscule, survit-il à l’hiver glacial du nord des États-Unis ? Pour y répondre, cet homme de lettres et de sciences nous raconte les techniques de survie d’un large panel d’animaux, tous plus ingénieux les uns que les autres.
Bernd Heinrich
Survivre à l’hiver. L’ingéniosité animale

C’est donc une lecture instructive, étayée par de solides connaissances scientifiques. Bernd Heinrich est un professeur émérite du département de biologie de l’université du Vermont aux États-Unis. Il décrit avec minutie le milieu de vie des animaux qu’il observe. Les études sont méthodiques, informées et surtout concrètes, car il étudie les animaux qui se trouvent autour de chez lui : écureuils polatouches, chauves-souris ou rats musqués s’incarnent dans ces pages à mesure que l’auteur nous délivre les secrets de leur organisme. Les dessins du chercheur illustrent son propos. Ils donnen...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi