Deux essais. L’énigme Aragon

Ce petit livre paru discrètement aux éditions des Vanneaux en 2019 témoigne d'une lancinante nécessité, sans résultat certain, d'un retour des écrivains sur l'énigme politique constituée par Aragon. Bernard Noël, avant Alain Badiou, qui s'appuie sur le souvenir persistant d'un malaise devant quelqu'un qui en faisait trop sans jamais dire clairement la vérité des faits, souligne d'abord la question du suicide, puis interroge ce que l'échec du suicide a entraîné, notamment la question centrale de la fidélité au Parti et à Elsa, derrière laquelle se cacherait le « secret d'Aragon »...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi