Sur le même sujet

Désintégration du social. Entretien avec Alain Touraine

Historien et sociologue, Alain Touraine revient sur la crise de 2008 et en déduit que la réforme du système n’est plus possible et que, après la chute des États staliniens, nous assistons à l’effondrement de la social-démocratie. Des conclusions qui ont attiré l’attention de La Quinzaine littéraire qui a souhaité entendre le sociologue.
Alain Touraine
Apr?s la crise
(Seuil)

Omar Merzoug – Comment analysez-vous la crise de 2008/2009 dont les effets se font encore sentir ?


Alain Touraine – Remarquons d’abord que nous sommes dans une période dominée par la crise et qu’intituler ce livre Après la crise ne signifie pas naturellement que la crise est derrière nous.


Il s’agit d’une crise systémique : on n’avait aucun moyen de rétablir la confiance. Il a fallu pour cela faire une opération éminemment discutable et discutée et même que certains économistes reprochent à Obama, c’est-à-dire jeter ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi