A lire aussi

Déchiffrement

    Écrites dans un style qui semblera « inorganique » et « froid », les nouvelles inédites de Pessoa ordonnent une définition nouvelle de la réalité et une « pensée raisonnante » absolue. Elles constituent un pas de plus fait dans une œuvre gigantesque et fascinante.
Fernando Pessoa
Quaresma, déchiffreur (Quaresma, decifrador)

L’œuvre de Pessoa est une énigme qui s’épaissit, un déploiement de textes sans mesure qui, étrangement, apparaissent à la façon de poches d’air qui traverseraient toutes les strates de la profondeur pour crever en surface avec des éclats improbables, enivrant un instant la perception, troublant un plan qui acquerrait ainsi une sorte de dimension supplémentaire. C’est une œuvre qui se refuse, se déguise, revêtant des atours mystérieux, presque pathologiques, pour organiser un monde différent, ordonnant une parole multipliée, qui s’intercale et défait le discours pour élaborer un monde (ou...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine