A lire aussi

Débats africains

Article publié dans le n°1213 (16 avril 2019) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

L’anthropologie échappe enfin aux genres dogmatiques que sont la monographie et le traité. Le livre de Souleymane Bachir Diagne et de Jean-Loup Amselle, un philosophe et un anthropologue, nous propose un dialogue sur l’Afrique, les Africains et les africanistes commencé par un échange de mails puis terminé par un tête-à-tête qui permet de constater, une fois encore, que le vecteur de la communication intervient sur le contenu. Les échanges à distance durcissent les positions alors que le tête-à-tête les adoucit.
Souleymane Bachir Diagne & Jean-Loup Amselle
En quête d’Afrique(s). Universalisme et pensée décoloniale

Le livre présente la confrontation de deux disciplines aux traditions nécessairement différentes. Quand l’anthropologue Jean-Loup Amselle (directeur d’études à l’EHESS de Paris)examine la « charte du Mandé » et le « serment des chasseurs » – les déclarations des droits humains africaines –, il en propose une analyse quasi génétique, le détail de l’histoire des textes invoqués, qui montre leur faiblesse. Que répond le philosophe Souleymane Bachir Diagne (professeur à l’université Columbia de New York) ? Il considère qu’Amselle dénonce l’afrocentrisme par posture. Le débat aurait pu porter...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine