Sur le même sujet

A lire aussi

Livres des mêmes auteurs

De la face nègre aux visages des Noirs de France

« Ah, c’est vous le Nègre ! Continuez ! »... Elle est bien connue cette saillie boulevardière, lourdaude, raciste, mais sans intention malveillante du général Mac-Mahon qui félicite ainsi le brillant étudiant guadeloupéen, Sosthène Morterol, admis à l’École polytechnique après avoir fait Saint-Cyr. Elle illustre à la fois le paternalisme et la bonne conscience de l’esprit colonial français qui isole, essentialise et ainsi dévalorise l’homme noir tout en l’encourageant dans ses efforts pour accéder à la civilisation supérieure : avec le temps, le Noir finira par devenir un Blanc, il lui suffit de persévérer, de « continuer ».
Collectif
La France noire. Trois siècles de présences des Afriques, des Caraïbes, de l'Océan Indien et d'Océanie

Malgré la persistance des racismes et leur exploitation par des politiques éhontés, malgré les discriminations auxquelles le Noir peut être en butte quotidiennement, le temps est révolu où la suprématie blanche ne faisait aucun doute et où l’idée de hiérarchie des civilisations, justifiant une colonisation « bienfaitrice », ne soulevait aucune objection. On a cessé de voir dans le « Black » – anglicisme qui a supplanté heureusement le péjoratif « Nègre » – une tache dans la blancheur nationale pour le considérer désormais comme un élément non négligeable de la di...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi