Sur le même sujet

De l'Irlande à New York

Avec ce roman circulaire et foisonnant, Colum McCann reprend le parcours de sa propre migration et lui donne une valeur métaphorique.
Colum Mccann
Transatlantic

Tous les romans de Colum McCann ordonnent de fascinantes relations, d’étranges contacts entre les lieux et les époques, pour en faire surgir la nécessité de croire en quelque chose, d’assouvir une soif inextinguible de liberté. Ils fouillent le chaos et le hasard des vies, de leurs successions infinies, pour en clarifier l’épaisseur, transformant le temps en une surface apurée, comme une carte géographique. Les espaces, les lieux contiennent une part des souffrances et des espoirs des êtres qui les ont habités. Ici l’Amérique, où « il n’y a que des ombres », et l’Irlande, « vastes étendu...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi