A lire aussi

Livre du même auteur

Dans la flasque du soldat, le reflet de la France

Article publié dans le n°1158 (01 oct. 2016) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

L’essai que consacre Charles Ridel à la place de l’alcool au sein de la Première Guerre mondiale pourrait passer pour un caprice d’érudition. Ce n’est nullement le cas. En ouvrant ce dossier, en explorant tous les détails, les carnets de guerre, les débats parlementaires, les décisions des conseils de guerre, la doctrine médicale en cours, c’est la France d’hier mais aussi d’aujourd’hui qui montre une partie de son visage. En tirant le vin, l’auteur tire un fil qui plonge dans les profondeurs anthropologiques de notre pays.
Charles Ridel
L’ivresse du soldat

L’alcool a joué un grand rôle dans le conflit. La manière dont il fut utilisé et géré nous en dit long sur le management guerrier, sur la vie d’un soldat dans les pires conditions, sur bien des caractéristiques de notre pays, toujours de mise : ses structures politiques anciennes, ou encore la bonne vieille tendance française à l’ambivalence et aux paradoxes. Notre approche des addictions repose sur les mêmes fondements encore aujourd’hui.


Pétain, qui en matière d’hypocrisie est hors concours, a pu combattre explicitement l’alcool en 1917, pour, quelques années plus tard, saluer ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine